Nous, les sans-pouvoir, que pouvons-nous faire ?

Il est évident que les hommes de pouvoir ne prendront pas l’initiative de nous proposer la démocratie directe.

 

Exceptionnellement, pendant quelques mois, l’élection présidentielle nous offre l’occasion d’exercer une pression : les candidats qui cherchent des propositions séduisantes pour être élus ou recueillir assez de voix pour assurer le financement de leurs partis, sont temporairement influençables, si nous agissons efficacement.

 

Si quelqu’un est élu après avoir proposé ne serait-ce qu’un petit peu de démocratie directe, il (ou elle) aura du mal à ne pas tenir sa promesse, au moins partiellement.

 

Alors, si vous êtes d’accord avec ce qui est proposé ici, allez-y, parlez de la présidentielle, de la démocratie directe et du présent site. Autour de vous, sur les réseaux sociaux, etc.